Mobilités

Gratuité des transports en commun : + 23,7 % de fréquentation

16-05-24 - 10:33
16-05-24 - 11:22
Imprimer
Quatre mois après le lancement de la gratuité des transports en commun du réseau TaM pour les habitants de la métropole, le président Michaël Delafosse a dressé un bilan d’étape. Avec une importante hausse de 23,7 % de fréquentation, la Métropole a ouvert un nouveau chemin en matière de décarbonation et de pouvoir d’achat pour ses habitants.
affiche tam
Le pouvoir de la gratuité pour tous - © Montpellier Méditerranée Métropole
Écouter

Une hausse très significative 

+ 23,7%, c’est la hausse de la fréquentation des voyageurs sur le réseau de transport en commun TaM. Une forte progression comptabilisée seulement quatre mois après le lancement de la gratuité totale des transports en commun le 21 décembre 2023. Pour rappel, la gratuité a été mise en place en trois étapes. La 1re phase a été lancée en septembre 2020, le week-end, pour l’ensemble des habitants. La 2phase, en septembre 2021, pour les - de 18 ans et les + de 65 ans, tous les jours. Et la 3e phase, le 21 décembre 2023, la gratuité totale des transports publics pour l’ensemble des habitants de la métropole. Depuis Montpellier est la plus grande métropole d’Europe à avoir instauré cette gratuité universelle. Pari gagnant ! Lors de ce premier bilan d'étape, Julie Frêche, vice-présidente déléguée au Transport, Mobilités actives a précisé que "le chiffre à regarder sera aussi celui du 21 décembre 2024, un an après le lancement de la gratuité". En plus de la gratuité des transports, c'est la stratégie globale de mobilités 2025 qui porte ses fruits avec également "une baisse de 26 % des incivilités contre les biens et les personnes (tram et bus), une augmentation de 16,2 % du vélo (17,2% pour la ville centre de Montpellier), la première place du podium au niveau national pour la Métropole (tous opérateurs confondus) pour le covoiturage gratuit et rémunérateur avec BlaBlacardaily..."

tramway à quai
En 2025, une cinquième ligne de tramway viendra compléter l'offre - © C. Marson

Comment ce chiffre de + 23,7% a t-il été calculé ? 

En 2019, avant la pandémie Covid, la méthodologie était réalisée par une mesure liée à la validation obligatoire des titres, corrigée d'un pourcentage de fraude estimé. Depuis le 21 décembre 2023, des cellules compteuses installées à bord des transports en commun permettent de connaître la fréquentation du réseau TaM. La méthode de calcul retenue est la comparaison entre le 1er trimestre 2019 et le 1er trimestre 2024.

Un choix de rupture pour la transition écologique et solidaire 

Pour Michaël Delafosse, président de la Métropole, « La gratuité des transports en commun, c’est agir pour l’avenir de nos enfants et petits-enfants face aux défis du changement climatique, en rendant accessible à tous une mobilité qui n’émet pas de CO2. Faire ce choix de rupture qu’est la gratuité, c’est engager concrètement la transition écologique et solidaire. En matière de mobilités, nous avons une vision systémique et faisons de la place à tous les autres modes de déplacement doux alternatifs à la voiture. Nous menons une politique cyclable, nous continuons à défendre la piétonisation et le covoiturage au quotidien et donc toutes les mobilités décarbonées sont en progression. »

Déjà 358 000 Pass gratuité

• + 23,7 % de fréquentation des bus et tramway du réseau TaM entre le premier trimestre 2019 et le premier trimestre 2024.

• 86 000 abonnés au réseau de transport en commun de la métropole de Montpellier en 2020

• 358 000 personnes possèdent un Pass gratuité en mai 2024, sur les 500 000 habitants que compte la Métropole.

Magazine "En commun" dossier lancement de la gratuité en décembre 2023 : 


Source URL: https://encommun.montpellier.fr/articles/2024-05-16-gratuite-des-transports-en-commun-237-de-frequentation